5G : La Guyane, premier territoire d’Outre-mer à recevoir l’autorisation

Ce 1er avril, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a autorisé 56.000 sites 4G et 23.000 sites 5G potentiels pour le territoire français. 


Dans cette liste, la Guyane est concernée par 5 sites situés sur son littoral.
Elle fait ainsi du territoire le premier d’Outre-mer à potentiellement profiter de la couverture 5G.
C’est un premiers pas vers la 5G dans les territoires ultramarins et la Guyane
Effectivement, l’ANFR a donné son autorisation administrative d’émission pour 5 sites situés le long de la côte guyanaise.

Ces 5 sites en Guyane sont répartis de Montsinéry-Tonnégrande, pour celui le plus à l’intérieur des terres, jusqu’à Sinnamary, en passant par Kourou et Cayenne.
À savoir, ces 5 sites sont prévus pour une émission dans la bande 2,1 GHz.
C’est, une fréquence initialement dédiée à la 4G, , même si cette dernière est également exploitable pour la 5G
Mais la 5G priorise normalement les fréquences 3,4 à 3,8 GHz. 
Une légère différence qui impactera le débit, puisque si la bande 2,1 GHz est connue pour être plus efficace à l’intérieur des bâtiments, mais également sur une plus longue portée, elle est cependant relativement moins efficace en termes de débit.

© ANFR

En conclusion, ces nouveaux relais 5G pour la Guyane devraient donc s’ouvrir prochainement au positionnement des opérateurs.
Bien évidement, sauf mention contraire de la part de l’ARCEP

Source : outremers360.com

Autres articles sur notre Blog